C'est le combat chaque été. A celui, du moustique ou de nous, qui verra le sang de l'autre en premier. Chacun choisit son arme ; l'insecte a opté pour une trompe rigide de type piqueur-suceur et l'humain pour un chausson ou une prise... Soyons pragmatique, le moustique gagne souvent la première manche et l'on se retrouve facilement avec des boutons extrêmement urticants pendant quelques heures. Parfois, il nous empêche de dormir ou de profiter d'une belle soirée estivale mais sachez que nous pouvons nous prémunir naturellement contre ses piqûres, et même esquiver la rencontre avec l'insecte...

 

Le moustique

 

 

Le Moustique, sa vie, son oeuvre...

Tout d'abord, qu'est ce qu'un moustique?
Scientifiquement un moustique est un Culicidae. Il se classe dans l'ordre des Diptères, et se caractérise par des antennes longues et fines à multiples articles, des ailes pourvues d’écailles, et des femelles possédant de longues pièces buccales en forme de trompe rigide. À ce jour, 3546 espèces de moustiques ont été inventoriées mais seule une infime partie pique l'homme.

La vie (palpitante) d'un moustique
Les moustiques s’accouplent en plein vol. La femelle ne s’accouple qu’une seule fois. Un repas composé de sang (une piqure en sommes) lui permet de développer une portée de 200 œufs environ. Les pontes s’effectuent à la surface de l’eau stagnante (marécage, égouts, creux d’arbres, bassins divers, fût d’eau de pluie). L’éclosion d'un de ces œufs donne une larve microscopique. Elle se développe et grandit dans l’eau pendant environ deux semaines avant de la quitter et de vivre sa vie d'adulte. Les femelles cherchent à faire des repas de sang, même si elles peuvent aussi de nourrir de nectar. Quant aux mâles, il se contentent de sucs de végétaux ou de sucre. En général la vie d’un moustique se compte en jours, voire en semaines. Mais certaines espèces qui savent hiberner peuvent vivre plusieurs mois tout en étant capable de faire une quinzaine de kilomètres...

Et leurs piqûres ?
Comme expliquer précédemment, ce sont les femelles qui ont besoin de sang et donc de protéines pour leurs trop nombreux œufs. Lors de la piqûre, elles injectent de la salive contenant un anti-coagulant, afin d'éviter que le sang ne leur bouche la trompe. C'est cette salive qui crée le bouton et rend la piqûre plus ou moins irritante et plus grave.

 

Comment se prémunir des Moustiques

Repousser les moutisques

Plantes_anti_moustiques

Au delà des prises anti-moustiques et insectes en tout genre qui peuvent les repousser, certaines plantes s'avère être très efficace. On retrouve les plus connues :
- la citronelle (première photo)
- l'aurone (deuxième photo) et l'aspérule odorante (troisième photo), ce sont les plantes deux en un puisqu'elles repoussent également les guêpes. Elle est à disposer en bouquets séchés sur sa table de nuit.
- le géranium
- la verveine citronnelle
- la lavande
- le basilic
- la menthe
- l'absinthe

Votre garde robe a son importance. En effet les moustiques sont sensibles aux couleurs chaudes et foncées. Habillez-vous donc dans des tons clairs. Appliquez la même règle pour votre linge de lit.

Quoi faire en cas de piqûre

Si malgré toutes vos précautions, un moustique vous a piqué, plusieurs solutions existent pour vous soulager que vous soyez chez vous ou en balade en forêt. Mais surtout comprenez bien que vous grattez n'arrangera pas les choses, bien au contraire. Cela propagera la salive du moustique et donc augmentera votre gêne...

Dans la cuisine : 

- un glaçon puis une compresse de vinaigre.
- un coton d'alcool transparent (Gin, Volka...)
- du basilic écrasé
- un mélange de bicarbonate de soude et d'eau tiède :

  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate et 2 verres d'eau tiède.
  • Appliquez délicatement sur la partie affectée. Utilisez vos doigts propres, un coton-tige ou un bâton de sucette.
  • Laissez quelques minutes et rincez à l'eau tiède.

pousse de plantinDans la salle de bain :
- du parfum 
- un cachet d'aspirine sur le bouton
- un peu de pâte à dentifrice ou du bain de bouche sur un coton

 

Dans la nature :
- de la boue
- un cataplasme de plantin (voir photo ci-contre)

 

 

 

Passez tous un excellent été !

Pour aller plus loin :
Vigilance Moustiques